Le FIPA est mort, vive le FIPADOC !

A Biarritz, le FIPA est un festival dont je suis adepte depuis de nombreuses années. Alors que je me rendais la semaine dernière à la conférence de presse présentant la prochaine édition (du 22 au 27 janvier 2019), je faisais un petit sondage auprès de ma communauté Instagram. Surprise, la grande majorité ne connait pas cet événement majeur. Il est temps de remédier à cela.

fipadoc_sondage_insta

Sondage sur @bonsudbongenre

Créé en 1987, le FIPA est l’acronyme de Festival International des Programmes Audiovisuels. Cette manifestation se déroule sur la côte basque et s’adresse au grand public comme aux professionnels de l’audiovisuel. Jusqu’à maintenant, on y trouvait la crème du petit écran tous genres confondus ; fiction, série, et documentaire. Mais ça, c’était avant.

riot-not-diet-2018-1

Fortes et Queers, elles sont le sujet de Riot Not Diet (Julia Fuhr Mann)

Cette année, le festival prend un virage décisif en se focalisant uniquement sur le documentaire. D’où le changement de nom.  Selon Christine  Camdessus cette décision permettrait d’avoir un plus grad succès. « Il n’y a pas de grand festival généraliste du documentaire en France » explique la déléguée générale de la manifestation. Cette spécialisation lui permet donc de prendre une place et de concocter un programme extrêmement varié. Venus du monde entier, les films (courts, moyens ou longs métrages) adoptent des chemins nouveaux. Ce choix est donc d’autant plus intéressant qu’il porte sur un genre en pleine mutation.

2019_FIPADOC_AFFICHE_A4.indd

Oublie le doc à papa devant lequel tu t’endors le dimanche après-midi. Les œuvres présentées explorent parfois de nouvelles voies en intégrant de l’animation, de la comédie musicale, du numérique, de la réalité virtuelle. Parmi les films les plus attendus, on trouve le portrait de Donald Trump signé par Michael Moore. Histoire, politique, social, arts, environnement, les thématiques abordées par la sélection sont nombreuses et variées. Chacun pourra y trouver son bonheur selon ses centres d’intérêt.

 

Auteur : Yannick Revel

Cet article te plait? N’hésite pas à le partager et n’oublie pas de suivre bon Sud bon Genre sur les réseaux sociaux ; sur la page Facebook, le profil Instagram ou le compte Twitter

Et pour suivre le FIPADOC, va sur son site web,  son compte Instasa page Facebook et son compte Twitter

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s