Bordeaux: Les Nouvelles Adresses du Printemps 2022

Hello l’ami(e) 👋🏼

J’ai pris un peu d’avance sur le printemps pour partager ma sélection des nouvelles adresses de Bordeaux. Il faut dire qu’il se passe tellement de choses dans la ville, que j’étais impatient de te dévoiler mes découvertes. De la street food à la haute gastronomie, du bar à cocktails à la chocolaterie en passant par la pâtisserie, il y en a pour tous les goûts dans cette liste. Et pour toutes les bourses. 

J’espère que tu liras cet article avec appétit et enthousiasme et suis impatient d’avoir ton retour sur ces adresses. Pour cela, n’hésite pas à me faire coucou sur Instagram 😉

Photo: @yannick_revel

Mitsuba

Ouvert en début d’année, Mitsuba est la nouvelle adresse japonaise qui fait fureur à Bordeaux. 

La spécialité de la maison, c’est le Udon, une nouille épaisse servie dans un bol, arrosée de bouillon. Diverses recettes permettent de la décliner avec du canard, du boeuf ou des crevettes. 

C’est vraiment très bon alors n’hésite pas à y jeter un coup de baguette, cela devrait te plaire. Et pour te donner l’eau à la bouche, tu peux aller lire mon article où je te raconte en mots et en vidéo, mon expérience sur place. 

Mitsuba, 11 rue des Piliers de Tutelle à Bordeaux


Djawa

Un peu plus loin dans la rue, un autre nouveau venu depuis le 6 mars dernier. Celui-ci ne va pas

Toujours sur le continent asiatique, nous voici partis dans l’océan indien pour goûter aux plaisirs de l’Indonésie. Après la création de 5 restaurants à Paris, l’enseigne Djawa débarque à Bordeaux à quelques pas de la place Gambetta. Au menu, des saveurs indonésiennes avec tous les arômes qui nous font voyager; citronnelle, coriandre, citron vert, menthe… En quelques bouchés, nous voilà transportés sur une plage de Bali, dans un rizière de Lombok, ou dans un warung de l’île de Java (Djawa en balinais). Prêt(e) pour le voyage? 

Djawa, 12 rue des remparts à Bordeaux 


Ganache

C’est l’adresse « WOW » du moment. A peine la porte franchie, on ne peut qu’être ébahi par la décoration signée par l’agence Where is Brian.

Ce lieu particulièrement grand abrite en ses murs une chocolaterie, un bar à cocktails, un restaurant et même un atelier de pâtisserie. 

Ici, on peut opter le midi pour l’avantageuse formule du jour. Pour le soir, en revanche, les prix grimpent et l’option cocktail et plats voyageurs à partager me semble être une bonne solution pour passer une soirée dans un joli cadre, sans se ruiner. 

Ganache, 41 rue Saint-Rémy à Bordeaux


Homard Frères

Le Lobster roll, ça te parle? Cette spécialité de la côte Est des Etats-Unis est un véritable sandwich gastronomique à base de pain brioché et de homard. 

Un vent d’air frais, original et iodé à croquer sans modération. 

Homard Frères, 32 place Gambetta à Bordeaux


Blue Velvet

Je sais pas toi, mais en ce qui me concerne, je suis totalement fan du concept du brunch. Sucré et salé, mélange de petit déjeuner et de repas du midi, ce moment toujours convivial et gourmand est habituellement réservé au dimanche. Mais pourquoi attendre le jour du seigneur pour kiffer un bon brunch? 

Chez Blue Velvet, on peut bruncher tous les jours du mercredi au dimanche, du matin jusqu’à la fin de l’après-midi. 

Blue Velvet, 35 rue Saint-James à Bordeaux


Delizia Da Bartolo

Débarqué sur le pavé bordelais en juin 2017, le napolitain n’a pas perdu de temps. D’abord il s’est étendu dans la rue des Faussets avant de partir à l’assaut d’autres quartiers bordelais. 

La dernière adresse du grand Bartolo vient d’ouvrir du côté de la rue du Palais Gallien. Question assiette, on peut lui faire confiance tant il a fait ses preuves depuis presque cinq ans. Mais niveau ambiance, nous ne sommes plus dans un quartier de Naples mais plutôt sur la côte amalfitaine, ou dans une des iles de la baie de napolitaine. Le bleu azur de la Méditerrannée et le jaune vif des citronniers sur les hauteurs de Positano, auxquels s’ajoutent les accents chantants du personnel. Tu les sens les odeurs de dolce vita? 

Delizia da Bartolo, 54 rue du Palais Gallien à Bordeaux


Pince Fesses

Diner encanaillé ou repas coincé, l’expression « pince-fesses » désigne ces deux types de moment. Alors, à toi de choisir celui que tu veux passer dans cet endroit atypique et charmant. 

Le Pince Fesses, c’est d’abord un cadre élégant, dans le quartier Saint-Pierre, une déco je qualifierai de retro raffinée. L’ambiance est feutrée tout en étant conviviale, un équilibre pas facile à obtenir, et brillamment réussi ici. On se sent bien, attablé entre amis avec des plats à la fois cuisinés, mais parfaitement adaptés pour le partage. Du très bon, accompagné de belles découvertes œnologiques, avec des flacons qui sortent des sentiers battus et des domaines bordelais. 

Pince Fesses, 14 rue de la Cr des Aides 


Maison Nouvelle

Au rayon gastronomie, on retrouve le médiatique Philippe Etchebest pour une nouvelle adresse. Bien installé au Quatrième Mur, le chef cathodique a crée un autre lieu pour exprimer son talent, cette fois-ci dans le quartier des Chartrons. Ici, la barre est placée très haut avec un cadre élégant et une cuisine raffinée. Le col tricolore y déploie des recettes pour fin gourmet, notamment un menu à sept services au prix de 210€. Une cuisine d’exception taillée pour viser les étoiles. 

Maison Nouvelle, 11 rue Rode à Bordeaux


Ayawasca Cocktails Club

Voici un nouveau spot à breuvage en plein coeur du vieux Bordeaux. Inspiré par le nom de la plante amazonienne réputée pour transporter les âmes, le lieu emporte les papilles avec ses cocktails signatures. Dans ce magnifique écrin émeraude, la mixologie est reine, accompagnée d’une carte courte de plats à déguster sur le comptoir. 

Un endroit à découvrir pour se délecter de ses créations. Tiens, je gouterais bien le Le Verger; un doux mélange de citron de coulis de poire et tonka, de vermouth blanc, de gin, et de liqueur de bergamote. Pas toi? 

Ayawasca Cocktail Club, 19 rue des bahutiers à Bordeaux


Hide Way

Ma passion cocktail me pousse à vous donner aussi une seconde adresse spécialisée dans la mixologie. Ici, on est dans un speakeasy, un bar inspiré de la prohibition américaine dans les années 1920. Le spot se veut caché (mais pas trop quand même puisque l’on a l’adresse) et dispose d’une très discrète enseigne. C’est ça aussi le concept des bars clandestins, on peut passer devant en ignorant totalement ce qui se passe à l’intérieur. 

Alors, si tu as envie de déguster un cocktail tout en faisant un voyage dans le temps. File au Hide Way commander un verre et tu seras servi par des garçons en bretelles et casquettes, comme à l’époque des années folles. 

Hide Way, 13 rue de Guienne à Bordeaux 


La Chocolaterie N&A

C’est la plus récente de la liste, puisque cette adresse a ouvert ses portes hier, le 14 mars 2022. N & A sont les initiales de Nathalie et Arnaud, deux amoureux en couple à la ville comme dans l’atelier. Ensemble,  ils ont conrétisé leur rêve, celui d’ouvrir leur chocolaterie dans laquelle on retrouve des chocolats bien sur mais aussi des tablettes, des caramels, des macarons… Que de bonnes gourmandises présentés dans des emballages biosourcés et biodégradables. Parce que l’excellence peut aussi être responsable. 

La Chocolaterie N&A, 7 rue Maucoudinat à Bordeaux


Chocolaterie Origines

On reste dans le cacao avec une chocolaterie ouverte depuis décembre dernier, au sein de l’écosystème Darwin. Chez Origines, on travaille le produit de A à Z. Inscrit dans la mouvance « Bean to Bar », l’atelier fabrique son chocolat depuis la fève. Une démarche depuis l’origine; depuis la fève sélectionnée aux quatre coins du monde. Venue d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du Sud, la pépite cacaotée et ensuite conchée, broyée, torréfiée… pour produire les plaisirs que l’on retrouve dans la chocolaterie. 

Que du bonheur en barre ou en pâte à tartiner, que l’on peut découvrir aussi avec des ateliers organisés pour ceux qui veulent apprendre les coulisses de la fabrication chocolatière. 

Chocolaterie Origines, Darwin, 87 quai des Queyries à Bordeaux. 


Sweet Donuts 

Je termine avec un spot pour les becs sucrés, mais pas que. Ouvert depuis mi février, dans le quartier Saint-Pierre, Sweet Donuts est l’oeuvre de la passionnée Dresia Gueblia. 

Cette adresse monomaniaque décline le célèbre rond américain à toutes les sauces, pour le plus grand plaisir des gourmands. Car ici, le cercle moelleux est revisité en mode gastronomique, que ce soit en version sucrée ou salée. Par exemple, l’audace a poussé Dresia a créer un donuts au magret de canard avec mâche, miel, abricot et pignons de pins. Une curiosité qui mérite bien un coup de croc 😉 

Sweet Donuts, 25 rue des Argentiers à Bordeaux


Toi aussi, tu as repéré une nouvelle adresse qui mérite le détour à Bordeaux? N’hésite pas à me la signaler en commentaires ou sur les réseaux sociaux pour que j’y aille jeter un oeil.

Et pour plus de contenus tous les jours, n’hésite à venir me suivre sur Instagram. 

Cet article t’a plu? Ma Newsletter te plaira à coup sûr!

Pour la recevoir chaque vendredi, donne-moi ton mail ci-dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s