Rugir de plaisir pour l’année du Tigre

La semaine dernière, c’était le Nouvel An chinois. J’ai profité de cette entrée dans l’année du tigre pour faire une chronique au micro de France Bleu Gironde. Car en Chine, les festivités pour la nouvelle année s’étalent sur plusieurs jours et se terminent avec la fête des lanternes qui a lieu cette année le 15 février. Deux semaines de fêtes, où l’on se retrouve et où l’on s’attable en famille. Comme presque tout dans ce pays, la nourriture a une haute valeur symbolique à commencer par les Yuanxiao. 

Les Yuanxiao se mangent en famille le soir de la fête des lanternes

Ce sont des boulettes de riz gluant, farcies et servies dans une soupe. La farce peut être constituée de graines de sésame, de pâte de haricots, ou de poudre de jujube (une date rouge très utilisée dans la cuisine chinoise). On les déguste en famille car leur forme ronde symbolise la cohésion et l’unité familiale. 

Pendant cette période de fête, on mange aussi d’autres plats: 

  • Le Nian Gao: un gâteau de riz avec de la jujube, de la châtaigne et des feuilles de lotus. On mange ce dessert pour: “devenir plus haut d’année en année”. Les enfants le mangent pour grandir, les étudiants pour obtenir un diplôme, les salariés pour avoir une promotion, les commerçants pour réussir en affaires…
On mange le Nain Gan pour « devenir plus haut d’année en année »
  • Les Ravioles : selon la tradition, plus une personne mange de ravioles lors des célébrations du nouvel an, plus elle verra ses revenus augmenter durant la nouvelle année. Ils peuvent être farcis de bœuf, de poulet, de légumes, de chou, de poisson, de crevettes… et la cuisson peut se faire de différente manière, four, bouilli ou vapeur. 
Selon la tradition, plus on mange de ravioles le soir du nouvel an, plus on s’enrichit durant l’année
  • Agrumes: on engloutit des mandarines, oranges et pamplemousse, tous synonymes de chance et de prospérité. 

Vous n’avez pas encore célébré l’année du tigre? Voici quelques adresses de tables proposant de la vraie cuisine chinoise à Bordeaux et sur la Côte Basque:

  • Coffret de Saveurs: dans le quartier Cauderan (158 rue Louis Barthou), une table familiale originaire de la province du Sichuan. Leurs propositions sont originales, authentiques et servies avec un accueil chaleureux. 
  •  Au Bonheur du Palais: si la devanture ne paie pas de mine, l’adresse est pourtant une institution à Bordeaux. Tenu depuis 1985 par les frères Shan, le restaurant propose une version raffinée et gastronomique de la cuisine chinoise, en particulier des saveurs cantonaises et sichuanaises. En prime, ils proposent des accords mets-vins avec de belles alliances sino-bordelaises. 75 rue Paul Louis Lande. 
  • Au Palais de Jade: c’est l’institution de la cuisine asiatique à Biarritz. Les années passent, la réputation reste. Biarrots et basques s’y régalent depuis plusieurs générations, c’est pour une simple unique raison; c’est bon!
  • Tu connais d’autres adresses où l’on peut découvrir la cuisine chinoise dans le sud-ouest? N’hésite pas à les partager en commentaires de cet article et/ou sur es réseaux sociaux 😉
  • Et pour finir, clique ici si tu souhaites écouter ma chronique spéciale Année du Tigre.

Cet article t’a plu? Ma Newsletter te plaira à coup sûr! 

Pour la recevoir chaque vendredi, il te suffit de me donner ton mail ci-dessous. 

Et pour plus de contenus au quotidien, en photos et en vidéos, rejoins-moi sur Instagram 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s