Toulouse, les Nouvelles Adresses de l’Automne 2019

C’est fou toutes les nouvelles adresses qui se sont montées à Toulouse ces dernières semaines! Pour t’aider à t’y retrouver et guider tes pas vers les spots qui vont te surprendre, voici ma sélection de 21 nouveautés dans la ville rose.

De la mode à la gastronomie en passant par le street art et la joaillerie, des lieux aux saveurs diverses qui te mèneront du Pérou au Japon, via le Mozambique tout en restant en Occitanie.

C’est tout nouveau, tout beau et c’est du tout bon!

 

SURPRISE ET CONVIVIALITE, LE PIED!

Depuis début août, du côté de la Place des Carmes, Anaïs Sadek (passée par les cuisines de Sylvestre Wahid, Guy Savoy) et Thibaut Martin (formé au Verre Volé) ont créé une table singulière, à la carte aussi courte que les circuits d’approvisionnement.

Cette adresse respire la convivialité naturelle, mêlée à la surprise, tant dans l’assiette que dans le verre. Et pour terminer ce contre-pied aux modes « instagrammables », le dimanche, pas de brunch ici. Mais plutôt une bonne entrée  posée au milieu de la tablée, suivie d’un fameux poulet des familles. On est bien, bien, bien…

Restaurant Contre-pied, 6 Rue des prêtres

 

 

 

6 MAINS AU TOP

Ouvert au printemps dernier, c’est la table dont on parle dans toute la ville. Thomas, Florent et David sont les 6 mains qui se cachent derrière l’excellence du restaurant Vivants, situé aux alentours de l’Église Saint Aubin.

Sublime est le mot souvent employé par les personnes qui en sortent. Déco de la salle, dressage de l’assiette, travail des saveurs, service attentionné… un sans-faute qui se répand comme une traînée de poudre. Un seul conseil : avant d’y aller, mieux vaut réserver. 

Restaurant Vivants, 40 Rue Gabriel Péri

 

 

 

FUSION PERUVIENNE

Depuis, le début du mois d’octobre, les amateurs de ceviche ont leur temple à Toulouse. A quelques pas de la Place des Carmes, cet établissement est entièrement dédié à cette fameuse préparation du poisson, très populaire en Amérique du Sud.

Un voyage culinaire à coup de cuisine fusion, mélangeant les continent et les saveurs. Que du bonheur !   

C.VICHE P.ROU, 54 Rue Pharaon

 

 

 

HEALTHY & COSY COFFEE

Depuis le 24 septembre dernier, le Neroli Coffee Society t’accueille dans son Coffee Shop proche du Musée des Arts Précieux, pour y déguster des cafés haut de gamme et de la nourriture healthy.

A sa tête, David Bouzi, un torréfacteur voyageur qui  rapporte de ses expéditions des saveurs uniques. Aidé par sa nièce Marine et son mari Florian, ils proposent des cafés d’exceptions et des recettes saines, imaginées en collaboration avec un expert en nutrition et un coach sportif.

Neroli Coffee Society, 11 Rue Ozenne

 

UN JAPONAIS DANS LA VILLE

Hitoshi Araki a toujours rêvé d’ouvrir son établissement en France. Depuis le 18 juillet dernier, c’est chose faite. A deux pas de la place du Salin, le cuisiner japonais (passé chez le chef étoilé Yannick Delpech), vous transporte les papilles, l’esprit et le cœur au pays des cerisiers roses.

Un style épuré et savoureux qui compose une parfaite alchimie entre terroirs du sud-ouest et touche nippone. Bienvenue à Tokyolouse !

 Hito, 20 Rue de la Fonderie

 

MOUSSE OCÉANIQUE

Egalement présent à Bordeaux (quartier de la Victoire), le bar australien s’est aussi installé dans la ville rose. En lieu et place du feu Bar Télégramme, on déguste désormais des mousses du monde entier dans une ambiance wallabie.

Monte les escaliers, derrière la splendide façade, tu te retrouves dans un pub de Sydney. Cheers buddy !

Café OZ, 1 Rue Gabriel Péri

 

L’ITALIE TOUT SIMPLEMENT

Discrètement, Cucina Semplice a ouvert ses portes en août dernier, place du Pont-Neuf. Cette “mangerie italienne”, sert de quoi se restaurer mais possède aussi un rayon épicerie avec une sélection de produits transalpins de qualité.

On y passe le midi pour prendre une part de pizza à emporter, on s’y arrête le soir pour un dîner à deux autour d’un plat de spaghettis. Et pour y rejouer la célèbre scène du dessin animé.

Cucina Semplice, 5 place du Pont-Neuf

 

 

 

POULET LUSOPHONE

Nelsao est un concept de fast-food sur le thème Afro-portugais. Ça vient d’ouvrir (en septembre) dans le quartier Borderouge avec pour spécialité : le poulet.

Ici, la volaille est cajolée dans une marinade au célèbre piment africain Piri-Piri avant d’être grillée à la flamme. Un spot aux influences Portugaises et Mozambicaines, dans lequel on découvre des saveurs inédites.

Nelsao, 61 Avenue Maurice Bourges-Maunoury

 

TOURNEE DE FAMILLE

J’en ai éclusé quelques verres « Chez Tonton » durant mes années étudiantes… A côté aussi, puisque cette affaire de famille possède également les voisins « La couleur culotte » et  le « Saint des seins », tous situés sur la place Saint-Pierre. Désormais, celle qui servait autrefois les petits jaunes près du boulodrome, a ouvert un nouvel établissement, cette fois sur la place de la Trinité.

Et comme on ne rajeunit pas, l’adresse porte le doux nom de « Chez Mamie ». Une saga familiale qui continue sur fond d’ambiance un brin décalée, de touches vintage et d’esprit rock n’roll.  On peut y boire un coup mais on peut aussi y manger, sur un bout du comptoir ou sur la table d’hôte. Comme dans la cuisine des grands-parents.

Chez Mamie, 10 place de la Trinité

 

SAVEUR CARIBOU

En juin dernier, La Maison de la Poutine a ouvert ses portes en plein quartier Jean Jaurès. L’été n’étant pas forcément la saison propice pour engloutir un plat à base de fromage et de frites, il est temps maintenant de foncer se réchauffer avec cette emblème du patrimoine  québécois.

Parsemée de saucisses de Toulouse, de crumble au chorizo ou de champignons enoki, la poutine se revisite selon les inspirations du chef Erwan. Gourmand et réconfortant.

La Maison de la Poutine, 48 Boulevard Lazare Carnot

 

CANTINE URBAINE

Hors ligne est un concept créé en juin dernier, par 4 copains passionnés de Street Art. Sur une surface totale de 350m2, l’ambiance arty et chaleureuse mêle les cultures urbaines avec quelques touches vintage.

Un véritable lieu de vie où on trouve des sneakers customisés, des sapes, des livres, des expositions d’artistes locaux et du bon son. Et en plus, on s’y ravitaille tant sur le comptoir que dans l’assiette, y compris le dimanche à l’heure du brunch. 

Hors ligne, 41 avenue Etienne Billières

Hors Ligne ©Ben Lockie

© Ben Lockie

 

LE BOUILLON POPULAIRE

Les Bouillons Parisiens, tu connais ? C’est le reflet de l’âge d’or d’une restauration populaire qui proposait une cuisine de qualité à des prix raisonnables. Suivant ce modèle, La Cocotte Fleurie mijote une popote dans l’air du temps en revisitant des grands classiques de la gastronomie française.

Ça sent bon le terroir et  les saveurs d’antan, et c’est juste à côté de la place Wilson.

La Cocotte Fleurie, 16 rue des Sept troubadours

 

THÉ INSPIRANT

Voici un lieu unique, ouvert le 1er octobre dernier dans le quartier Saint-Etienne. Ici, non seulement on peut se régaler des délicieuses préparations sucrées ou salées de Florence, mais on peut aussi laisser libre cours à sa créativité.

Après avoir vidé ton assiette, tu peux la peindre en suivant ton inspiration et repartir à la maison avec. Et si tu n’es pas encore sûr de ton art, tu peux t’inscrire aux ateliers créatifs pour perfectionner ta technique.

Les rêveries d’Hercule, 5 rue de l’étoile

 

FAST GOOD

Ouvert mi-novembre, l’objectif premier de Baluchon est de préparer des plats pour travailleurs pressés, avec une gamme de plateaux-repas équilibrés, frais et de saison. Salades, plats chauds, desserts gourmands et autres recettes maison sont disponibles tous les midis, sur votre lieu de travail ou à proximité.

Et si vous êtes moins pressés, vous pouvez manger sur place, à quelque pas de l’université Arsenal.

Le Baluchon, 19 Rue des Salenques

 

BURGER LIBRE

Après Montauban, Montpellier, Roques et Blagnac, le burger libre et indépendant débarque dans la capitale occitane. Ouvert il y a deux semaines, non loin du Capitole, l’adresse confectionne des produits « premium » tout en privilégiant les circuits courts.

Mais attention, premium ne signifie pas hors de prix. Les menus restent à prix tout doux, entre 7€ et 9€.

Indépendance Burger, 8 Allées du Président Franklin Roosevelt

 

STREET FOOD CORNER

Depuis le début de l’été, ce spot te propose 5 kiosques ou tu trouveras des comptoirs culinaires diversifiés : Tommy’s Diner (burger fifties), Forno Gusto (pizza), Madame Poutine (l’incontournable québécois), Le Kiosque (tradition et modernité) et En Pause, à la carte (tout au long de la journée).

Ouvert 7 jours/7, toute l’année, l’endroit élargit ses activités avec un futur agenda de concerts, vide-dressing ou encore de ventes de livres.

Kiosk Food Court, place du métro Faculté de Pharmacie

 

BULLE VERTE

Ouvert cet automne, ce concept nous plonge dans un univers atypique mixant le salon de thé avec le monde des plantes. Ici, les reines de la jungle se nomment Cécile et Clara, championnes pour dénicher une plante rare comme pour servir une infusion originale.

Dans leur antre verdoyant, situé près de la place de la Bourse, les deux femmes animent aussi des ateliers créatifs, bricolages et green.

 La Capsule Végétale, 7 Rue Temponières

 

YOGA SUR L’EAU

Du yoga à Toulouse, c’est pas nouveau. Mais cet endroit-là, crois-moi, il n’est pas comme les autres. Un studio de yoga et de pilates, couplé à un restaurant végétarien, le tout installé … dans une péniche, amarrée sur le canal du Midi !

Coraline Dadat et Hoang-Vu sont les propriétaires de cette nouvelle adresse atypique. En bas, une salle de yoga au ras de l’eau. A l’étage, un restaurant à la cuisine saine qui se décline en brunch les samedis et dimanches.

Moving Yoga, Face au 26 boulevard Griffoul-Dorval

 

MISS ZERO DECHET

Andrea Salvi est une experte du zéro déchet. Dans sa petite échoppe du quartier Saint-Georges, on trouve des objets du quotidien, 100% respectueux de l’environnement ; des brosses à dents en bambou, des blocs de dentifrice solide ou encore des couches lavables.

Tous les produits vendus ici répondent à des critères très stricts : vegan, sans aucun plastique ou recyclé.

La Misstinguette en salopette, 33 Rue de la Colombette

 

VESTIAIRE AUTHENTIQUE

Cette nouvelle boutique haut-de-gamme a vu le jour en septembre dernier, sur la rue de Metz. Un concept-store alliant mode et musique créé par trois potes Narbonnais.

L’ambition de Cyril, Bertoni et Jean-François est de présenter un vestiaire authentique. Ici, on trouve des marques peu connues venues des quatre coins du monde, sélectionnées pour leur qualité et leur originalité. La fine fleur des créateurs prêt à porter et chaussures pour monsieur et madame.

Mat et Berto, 40 Rue de Metz

 

LE GRATIN DE LA JOAILLERIE

J’ai connu Gemmyo en écoutant le podcast Le Gratin, créé par Pauline Laigneau. Entre deux interviews inspirantes, la jeune femme dirige cette marque de joaillerie française. Une fabrication artisanale et hexagonale pour mettre en beauté les belles pierres sélectionnées.

Choisir parmi leurs modèles ou créer le sien sur mesure, les possibilités sont infinies lorsque l’on pousse la porte de la toute nouvelle boutique installée dans le quartier Saint-Georges.

Gemmyo, 20 Rue de la Colombette

 

Cet article te plait, n’hésite pas à la partager et à le compléter avec les nouvelles adresses que tu as repérées. Pour cela, RDV en commentaires ou sur les réseaux sociaux 😉

Plus de photos et de vidéos sur ces Nouvelles Adresses en suivant mon compte Instagram

Auteur: Yannick

Instagram: @yannick_revel

Facebook: @bonsudbongenre

Twitter: @bonsudbongenre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s