Saint-Lary, the place to ski

Quand on habite dans le sud-ouest, vacances de février riment souvent avec Pyrénées. Mais si le massif franco-espagnol propose de nombreuses stations pour profiter des plaisirs hivernaux, laquelle choisir ? Ne cherche plus, pile au milieu de la chaîne, à équidistance entre Atlantique et Méditerranée, j’ai trouvé le spot qui met tout le monde d’accord. Débutants ou professionnels, glisseurs ou juste amateurs de raclette, tous se rejoignent à Saint-Lary, « the place to ski »… et bien plus encore !

_copie-0_Résumé

© Thibault Penin / Agence Trajectoires

Un domaine skiable de dingue 

Si tu as des fourmis dans les jambes, tu trouveras ici de quoi satisfaire tes ardeurs. En ski ou en snowboard, tu pourras dévaler 56 pistes de tous niveaux (10 noires, 13 rouges, 26 bleues et 7 vertes).

Station_Télésiege

Photo:  site web de Saint-Lary

Au total, ce ne sont pas moins de 100km de pistes répartis sur 700ha de domaine skiable. Ajoute à cela 3 pistes de luge, 1 piste de ski de fond et un Snow Park, et la panoplie est complète. Autant dire que tout le monde y trouve un terrain de jeu pour prendre son pied.

Un village charmant et vivant  

Les joies de Saint-Lary ne s’arrêtent pas au pied des pistes. Bien au contraire. Dans ce charmant village de montagne, une vie animée s’écoule tout au long de la journée. Dans ses rues aux ravissantes maisons de pierre, les restaurants et bars chaleureux ne manquent pas pour siroter un verre de vin ou déguster une fondue, ou les deux. Mais qui a mis du fil dentaire ???

_copie-0_Village

La rue principale du village © Yannick Revel

Ne compte pas sur moi pour accuser Marius. Néanmoins, je peux dénoncer les endroits coup de cœur du week-end. A 2400m d’altitude, Les 3 Guides constitue une halte parfaite pour la pause de mi-journée. On s’y réchauffe les membres et on se régale avec une cuisine revigorante et savoureuse. Plus bas, Au Balcon est un bar à vins  qui a le mérite de proposer d’excellents produits des terroirs locaux. Entre quilles du sud-ouest, bières artisanales des Hautes-Pyrénées, charcuteries et fromages régionaux, la soirée ne peut-être que réussie. Surtout quand on est en bonne compagnie.

_copie-0_Aubalcon2

© Thibault Penin / Agence Trajectoires

Au-delà de sa vie commerçante, le village de Saint-Lary se démène aussi pour proposer des événements musicaux. La tendance est plutôt à l’électro et le gymnase du coin se transforme parfois  en dancefloor pour recevoir des pointures de la scène DJ. Après Etienne de Crécy en 2018, c’était au tour de Vladimir Cauchemar de mettre le feu aux Pyrénées le week-end dernier.

Une station facile

A mes yeux, le gros avantage de Saint-Lary réside dans l’aspect pratique. Il est facile de circuler, de se  déplacer du village vers les hauteurs, puis de naviguer entre les pistes. Après avoir loué le matériel dans une enseigne du centre-ville, on marche quelques mètres pour prendre la télécabine. Dix minutes plus tard, te voilà prêt à te gaver sur la poudreuse.  Le domaine étant vaste, des navettes déposent les glisseurs d’un coin à l’autre des 700ha. Histoire d’explorer sans cesse de nouvelles sensations.

Des activités en pagaille

Parce que la montagne ne se résume pas au ski, un nombre de propositions impressionnant permet de passer du bon temps autrement. Nous avons d’ailleurs eu la chance d’effectuer une randonnée en raquettes avec Laurent (de la société Un Brin d’évasion).

_copie-0_Raquette

© Thibault Penin / Agence Trajectoires

C’était une première pour moi et je dois avouer que je l’ai autant appréciée que la glisse. Quel plaisir de faire ses traces et d’enfoncer ses pieds dans 40 cm de neige immaculée.  Une sortie qui laisse le temps d’apprécier les paysages et d’échanger avec les autres membres du groupe. Alors que le ski est plutôt une activité de plaisir solitaire, cette virée a été un beau moment de partage.

A Saint-Lary on peut aussi se laisser guider par des chiens de traîneau ou grimper des cascades de glaces. Quant au canyoning, la randonnée en VTT, la marche nordique… autant d’activités pour découvrir la montagne en d’autres saisons.

sensoria_2_0

Photo: Site web de Saint-Lary

Enfin, quoi de mieux que de se prélasser après une journée de crapahutage intensif ? Le centre de bien-être Sensoria est juste l’endroit idéal pour requinquer le skieur fatigué. Massages aquatiques, bains bouillonnants, hammam, sauna… Crois-moi, un spa et ça repart !

Du matin au soir, pour s’éclater ou pour se détendre, skieur ou bulleur, cette station a vraiment tout ce qu’il faut pour contenter le plus grand nombre.  A deux heures de Toulouse et de la Côte Basque, et à trois heures de Bordeaux, elle offre une multitude de plaisirs sur les pistes et en dehors. Pas de doute, Saint-Lary, c’est the place to ski, et bien plus encore!

_copie-0_Montagne3

© Thibault Penin / Agence Trajectoires

Je tiens à remercier vivement le village de Saint-Lary pour son accueil, ainsi que l’agence Trajectoires pour l’organisation de ce week-end. Milesker handi bat ! Et pour terminer, une spéciale dédicace pour Nathan (le snowboarder de l’extrême), Laurent (le guide heureux), Joanes (la force tranquille) et Thibault (le talent n’attend point le nombre des années).  

Auteur : Yannick Revel

Cet article te plait? N’hésite pas à le partager et n’oublie pas de suivre bon Sud bon Genre sur les réseaux sociaux ; sur la page Facebook, le profil Instagram ou le compte Twitter

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s