Côte Basque ; Les Nouvelles Adresses de l’Automne 2018

Salut l’amateur du beau et du bon ! C’est devenu une habitude, chaque saison je te livre les nouveautés repérées sur la Côte Basque. Dans cette sélection automnale, tu trouveras des nouvelles tables, plein de gourmandises, beaucoup de choses à découvrir et même de quoi de t’envoyer en l’air!  C’est tout nouveau, tout beau et c’est tout bon.

A vos marques, prêts, dégustez!

Formée en cuisine et en salle, Amandine a décidé de se spécialiser vers une passion: la pâtisserie. Après avoir suivi les cours de la célèbre école Ferrandi, la voici de retour au bercail. D’abord distillés sur les marchés de Bayonne et d’Anglet, ses gâteaux ont désormais une adresse fixe. Depuis fin septembre, son salon de thé, au pied de la cathédrale, sert pâtisseries ainsi que petits plats salés le midi. Et en plus, elle propose même un brunch le dimanche 🙂

Les Gourmandines d’Amandine, Place Pasteur à Bayonne

Brise de fraîcheur

Dans le quartier de la Chambre d’Amour, un nouveau restaurant a vu le jour depuis le début du mois de septembre.  Anciens patrons de l’auberge d’Alzate à Ainhoa, les propriétaires Isabelle et Franck ont confié les feux de la cuisine à leur fils Mario. Ce dernier s’est entouré de ses amis, connus quelques années auparavant au lycée hôtelier de Biarritz. Avec Adam en salle et Clément aux pâtisseries, l’équipe se complète et s’exprime après avoir été formée dans de grandes adresses. Le vivifiant spot sent bon la fraîcheur océanique et sa décoration moderne donne irrésistiblement envie de s’installer pour planter quelques coups de fourchettes.

Le Comptoir Iodé, 7 place des Docteurs Gentilhe, Anglet

 

Sain et goûteux

Passé par Hélianthal et le Zoko Moko, Scott Serrato est une figure connue de la gastronomie luzienne. Mais c’est finalement à Biarritz, qu’il s’est installé à son compte dans un petit repère tout en longueur. Sa cuisine saine et goûteuse fait des merveilles à base de produits scrupuleusement sélectionnés et d’assaisonnements toujours judicieux.  Sa carte évolue toutes les semaines et parfois même au jour le jour, selon l’humeur du chef et l’arrivage. On y retrouve parfois le maquereau de Saint Jean en tartare et fumé, accompagné d’une salade de fenouil, avec lequel le chef a été primé au concours parisien Goût et Santé.

Chez Scott, 6 rue Jean Bart à Biarritz

Hispaniques Protéines

Quand un ancien rugbyman se reconverti dans la restauration, on trouve quoi dans l’assiette ? De la viande bien sûr mais pas n’importe laquelle. Dans le quartier des Halles de Biarritz, le restaurant de David Roumieu  fournit de la protéine de qualité, sourcée dans les meilleurs élevages. D’influence ibérique, la carte propose le top en provenance d’outre Pyrénées. Et pour les grosses faims entre amis, on se jette sur « La Roume »; une côte de bœuf originaire de Galice baptisée du surnom de l’ancien talonneur.

La Belloteka, 8 rue du centre à Biarritz

Fumoir Marin

Les habitués de Biarritz connaissent forcément cette table qui faisait fureur en 2015 et 2016. Lorsque son patron a décidé de vendre l’établissement, les employés ont souhaité continuer l’aventure. Ensemble, ils se sont associés pour créer,, deux ans après, à quelques mètres de là, un nouveau Fumoir Marin. La formule reste la même et l’équipe identique. Dans l’assiette, des produits de la mer fumés, crus ou snackés comme le fameux plateau signature regroupant un assortiment de neuf poissons. Ouvert depuis le 17 août, l’adresse attire beaucoup de monde. Réservation hautement conseillée.

Fumoir Marin, 10 avenue de la Marne à Biarritz  

 

Baroudeuse et savoureuse

Bukit est une péninsule de l’île de Bali en Indonésie. C’est aussi désormais une table baroudeuse qui a pris place sur les bords de Nive. Ici, les couleurs des chaises puis les saveurs, emportent les papilles vers de multiples contrées. Férus de découvertes et de voyages, Thibaut et Camille partagent leur univers influencé de diverses latitudes. Méditerranéennes, moyen-orientales, pacifiques, asiatiques (Japon, Indonésie, Viet Nam)… les assiettes se dégustent et se partagent, avec un jus de fruits frais le midi ou un cocktail le soir. Quant au dimanche, c’est jour de brunch !

Bukit, 62-64 quai des Corsaires à Bayonne

 

 L’Italie en camion

Quand un lorrain d’origine transalpine et une italienne s’installent sur la côte basque, ils s’aperçoivent vite qu’il n’est pas aisé d’y trouver la bonne cuisine de leurs origines. Ex pensionnaire de la prestigieuse Accademia Pizzaioli, Antonella cuit de délicieuses pizzas dans le respect de la tradition napolitaine. Avec Thomas, le couple installe son camion baptisé Trallallà, à Bayonne (Pontots, Pôle Haristeguy) et à Arbonne pour régaler leurs clients des bonnes saveurs de la botte. Au menu, des pizzas bien sûr mais aussi des lasagnes (classiques ou végétariennes) et des desserts.

Trallallà, food truck à Bayonne et Arbonne

NouvellesAdresses-3

Photo: Trallalla

Mousse sur le pavé

Amateurs de bière, voici un nouveau temple dédié à la mousse. Face au Café Ramuntxo, Franck a ouvert sa boutique juste avant l’été. Auparavant tenancier d’un bar à bières à Hossegor, il a délaissé le comptoir mais exerce sa passion sous un autre angle. « Pour la bière, le conseil du caviste est devenu important avec l’explosion des brasseries artisanales » explique le nouveau commerçant bayonnais. Dans son repère, plus de 500 bières du monde entier sont référencées, en provenance du Pays Basque et d’au-delà les océans.

Objectif Malt, 10 rue du pilori à Bayonne

 

S’envoyer en l’air

Ressentir les sensations d’un saut en parachute sans prendre de l’altitude, voilà un rêve désormais réalisable à proximité. Au centre commercial Ametzondo, l’équipe d’Airfly 64 accueille tous les publics (débutants et confirmés) à partir de cinq ans. Cette soufflerie est un simulateur de chute-libre, inédit sur le Pays Basque. Une fois la combinaison, les lunettes et le casque enfilés, le voleur vit une expérience unique, la même que le parachutiste ressent avant de déployer la voile. Un réalisme saisissant pour un moment décapant.

Airfly 64, centre commercial Ametzondo, 3 av du Pourtou à Saint-Pierre-D’irube 

Airfly64

Photo: Airfly64

La cabine à Jojo

Qui dit fripes ne dit pas forcément vêtements en boules et poussière plein le nez. Chez Jojo, la friperie gagne ses lettres de noblesse et se rapproche du concept store.  Ici la sélection porte sur des pièces stylées (femme et homme) que la patronne se plait à mettre en scène au travers ses réseaux sociaux à l’esthétique léchée. Cet univers vintage et branché sert aussi de cadre à de réguliers événements à l’heure de l’apéritif.

Chez Jojo, 1 rue Ernest Fourneau à Biarritz

ChezJojo

Photo: Chez Jojo

 

Happyjama

Autrefois présente aux Galeries Lafayette, la marque de sous-vêtements Arthur avait disparu du paysage bayonnais. La voici de retour au cœur des rues piétonnes avec son célèbre caleçon mais aussi avec des gammes complètes pour homme, femme et enfants. Du pyjama au boxer en passant par les chaussettes, chaussons et autres chemises de nuit, la panoplie complète du linge d’intérieur est représentée. Le tout dans des matières nobles et agréables au toucher dans des coupes classiques ou des visuels décalés.  Parfait pour rester à la maison par un pluvieux dimanche d’automne.

Arthur, 35 rue Victor Hugo à Bayonne

Arthur

Photo: Boutique Arthur

 

Little Bazar

On quitte l’univers de la bouche pour rejoindre celui de l’enfance. Près des halles de Biarritz, Corinne a transformé le bar Rikiki en un lieu coloré et vivant qui plait aux plus petits ainsi qu’à  leurs parents. Elle présente ici une sélection originale balayant tous les âges, du bébé à l’adolescence. On y trouve des idées cadeaux pour les naissances mais aussi des marques tendances ainsi qu’un rayon dédié aux anniversaires. Les marques sont choisies pour leur aspect esthétique mais aussi pour « leur démarche green » précise la propriétaire des lieux. Certaines fabriquent leurs gammes avec des matériaux recyclés et toutes les références de sa boutique sont sans aucun produit toxique.

Little Bazar, 27 rue Gambetta à Biarritz    

Adresse_LittleBazar

 

Le coin des gourmands

On s’éloigne un peu de la côte, mais si vous passez par Garazi, je vous conseille d’y faire une halte. En lieu et place de Goxokia, une autre pâtisserie a vu le jour au printemps dernier à Saint-Jean-Pied-de-Port. En peu de temps ; les délices cuisinés par Andreas et Marilyn ont conquis les palais des garaztars et des gens de passage. Derrière la vitrine de Txoko ; d’appétissantes pâtisseries mais aussi des viennoiseries, des macarons, des chocolats et des glaces maison que l’on peut emporter ou déguster sur place dans le salon de thé.

Pâtisserie Txoko, 1 place Floquet à Saint-Jean-Pied-de-Port

 

Auteur : Yannick Revel

Cet article te plait? N’hésite pas à le partager et n’oublie pas de suivre bon Sud bon Genre sur les réseaux sociaux ; sur la page Facebook, le profil Instagram ou le compte Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s