La Sicile par les cinq sens

Aux confins de l’Europe et de l’Afrique, de l’orient et de l’occident, la Sicile est une terre de contrastes. Mélange d’influences, la plus grande île de Méditerranée est à la croisée des chemins et des civilisations. Une situation et une histoire qui lui confèrent une personnalité unique et parfois déroutante. On se sait pas toujours où l’on se trouve ; en Italie, en Grèce, en Afrique ou dans les Caraïbes ? Le dépaysement est total et la perte de repères enthousiasmante. Hop, je me  mets  à l’heure sicilienne… activation des cinq sens et on se laisse porter.  

 

Entendre sa joie de vivre sur les marchés

Premier réveil du voyage, l’excitation est au top. Préparation en 4ème vitesse, nous n’avons qu’une hâte ; faire connaissance avec la Sicile. L’introduction se fait par Catane et comme souvent en Italie, aller au centre de la ville équivaut à se rendre sur la « Piazza del Duomo ».   Sur cette place domine l’éléphant symbole de la cité. Tout comme le pavé et les façades de nombreux bâtiments, son corps noir est en pierre de lave. Celle-ci provient du tout proche volcan qui donne son nom à l’artère principale : la via Etna. Mais avant d’écumer les boutiques et/ou bars de cette rue commerçante, une halte matinale sur le marché aux poissons s’impose. Un bain de foule vivifiant qui plonge immédiatement dans l’ambiance locale. Un joyeux désordre où l’on se charme, où l’on se chambre, où l’on parle et rit fort et surtout où l’on ne s’ennuie jamais.

Sicile_7

Trilogie des 3P: le poissonnier, le poulpe et Padre Pio (Texte et photos: Yannick Revel)

A Palerme, même combat. Les « via Maqueda » et « via Roma » sont les deux principales artères commerçantes du centre. Mais pour pour humer l’atmosphère palermitaine, mieux vaut s’en écarter pour s’aventurer vers les voies perpendiculaires. N’ayez pas peur, sous leurs airs ronchons, les siciliens sont en général d’adorables personnes qui vous guideront dans le dédale des ruelles. Demandez-leur le chemin pour vous rendre au « Mercato del Capo » ou à celui de la « Vucciria ».

 

Goûter sa street food

Sur le marché de la Vucciria, les street foodistas sont au paradis. En marchant dans la rue, accoudé au comptoir, sur la terrasse d’un café ou assis sur un banc, on croque à pleine dents les plaisirs salés et sucrés. Les « arancini » (boulettes de riz frites), la « focaccia »  (cousine de la fougasse),  le « sfincione » (part de pizza typique de Palerme)… Au cœur du marché, le vendeur de fruits tranche une pastèque bien fraîche tandis qu’un poissonnier prépare un poulpe tout juste retiré de l’eau bouillante. Avant d’être gustatifs, les plaisirs sont visuels et toujours dans la simplicité. Niveau sucreries, on se régale avec des biscuits, les plus célèbres étant les « cannoli », souvent fourrés à la pistache de Sicile. Enfin, la « cassatelle » est la spécialité typique des provinces de Palerme et de Trapani. Il s’agit d’une pâte de merveille fourrée à la ricotta et aux pépites de chocolat noir. Le must est de la savourer alors qu’elle est encore chaude. Je fonds littéralement.

Sicile_5

On fera du sport après les vacances 🙂

Spécialité italienne par excellence, la glace se déguste ici à tout moment. Si on peut bien sûr la manger en pot ou en cornet, il existe ici deux variantes régionales. Pour la grosse faim, je dévore une brioche ouverte en deux et farcie de plusieurs boules. On fera du sport après les vacances ! Pour un rafraîchissement plus léger mais tout aussi gourmand, je prends un granité. Entre le sorbet et la glace pilée, il est souvent préparé à la pistache, à l’amande ou au citron, tous trois de production locale. .

 

Voir son histoire

Avant d’être romaine, la Sicile a été grecque et de nombreux vestiges parsèment l’île. Un des plus connus se trouve à Taormina. Cette charmante petite station balnéaire séduit la jet-set et prend, au mois d’août, des airs de côte amalfitaine. Il fait bon errer dans ses rues piétonnes et sur ses escaliers, sans oublier de se photographier depuis son amphithéâtre grec. Ce joyau est particulièrement impressionnant par l’état de conservation de ses colonnes et arches constituant une exceptionnelle fenêtre sur la grande bleue. Plus remarquable d’un point de vue historique, le site de Néapolis à Syracuse ravira les amateurs d’histoire, d’archéologie, d’architecture et de mythologie. Au cœur de l’antiquité, la marche nous guide vers l’oreille de Dionysos, le sanctuaire d’Apollon, le théâtre grec (Vème siècle av JC) et l’arène romaine (IIIème siècle av JC). Un ensemble exceptionnel à ne rater sous aucun prétexte.

Sicile_3

Quand Syracuse revêt ses blancs habits

Plus bas dans la ville, me voici à Ortigia, la partie historique de Syracuse. Tout de blanc vêtue, sa « piazza del duomo » est une véritable collection d’architectures remarquables. Cathédrale, palais Renaissance, église baroque abritant un Caravage… l’ensemble est impressionnant de beauté et d’élégance. L’œuvre la plus emblématique de l’île se situe quant à elle à Palerme. A l’instar de ses consœurs andalouses, la cathédrale affiche dans ses lignes et sur ses murs, les multiples influences des peuples ayant conquis la Sicile. Ce chef d’œuvre d’art arabo-gothique-normand-catalan est un fabuleux condensé de plus de huit siècles d’histoire dans ce coin de Méditerranée.

 

Toucher ses eaux turquoise

A côté et parfois juste en dessous des vieilles pierres se nichent de multiples plages, dont certaines n’ont rien à envier aux cartes postales tropicales. Sur la mer ionienne, se succèdent de longues plages de sables sur lesquelles on retrouve de nombreux cailloux de lave en provenance du proche Etna. Parfois, on croise des rochers sur lesquels les gens étalent leur serviette avant de sauter dans une eau à 26 degrés (en août). Je ne vais pas lister toutes les plages tant le littoral est grand mais je m’attarde maintenant sur celle qui restera longtemps gravée dans ma mémoire.

Sicile_2

Sous la surface, un véritable aquarium

Au nord-ouest de la Sicile, dans le golfe de Castellamare,  la réserve naturelle du Zingaro s’étend sur sept kilomètres. Au programme ; randonnée sur sentier pédestre, panoramas époustouflants, végétation exotique et splendides criques. Une fois dans l’eau, il suffit d’ouvrir les yeux pour jouir d’un spectacle éblouissant. Dans un élément cristallin et translucide, évoluent toutes sortes de poissons aux formes et couleurs diverses, un véritable aquarium vivant !

Sentir son parfum unique

En Sicile, les ambiances envoutantes se succèdent. Comme un air de Venise lorsque l’on passe le pont qui mène au quartier d’Ortigia à Syracuse. Comme un air de côte amalfitaine dans les rues de Taormina. Comme un air de « Belle et la bête » dans les ruelles jalonnées de tables pour deux. Comme un air de Dolce Vita lorsqu’en fin d’après-midi, le soleil tombant vient caresser la peau et les Spritz de sa lumière dorée… La Sicile est multiple et unique.

Eaux turquoises, mélange d’architecture et de culture, joie de vivre italienne, authenticité des villes et des habitants, riche gastronomie… ne sont que quelques qualités de cette région. Son présent est le reflet de son passé et de sa situation géographique à la croisée des chemins et des civilisations. Un métissage qui produit sa propre identité et crée un total  dépaysement, à deux heures d’avion.

Sicile_1

La cathédrale de Palerme, un condensé de huit siècles d’histoire

 

Sicile_13

Afrique? Caraïbes? Non,  Sicile!

Sicile_6

Alerte à Castellamare

Sicile_12

Le très instagramé escalier de Taormina

Sicile_4

L’éléphant symbole de Catane, en lave de l’Etna

Sicile_10

Sur le rocher, la plage

SIcile_11

Ici se jouaient des tragédies grecques, 500 ans avant JC

Sicile_8

Quand Palerme rend hommage aux juges anti-mafia, Giovanni Falcone et Paolo Borsellino

 

 

Cet article te plait? N’hésite pas à le partager et n’oublie pas de suivre bon Sud bon Genre sur les réseaux sociaux ; sur la page Facebook, le profil Instagram ou le compte Twitter

 

Autres articles susceptibles de t’intéresser:

Un peu, beaucoup, à la folie… Napoli!

Dolce Vita sur la Côte Basque

Voyage en Terres Catalanes

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s