2 CV de choc pour aller voir les Pottok

Par un dimanche ensoleillé, le rendez-vous est donné dans une zone artisanale d’Anglet. En demi-cercle, les participants à l’après-midi récréative écoutent les recommandations des deux guides de la société World Safari Company. Mais si les oreilles sont attentives, les yeux pétillent et les pieds trépignent. Tous excités à l’idée de piloter la célèbre Citroën 2 CV, nous cherchons du regard notre future compagne de route.

C’est finalement Madeleine que je prends en main pour le départ. On y va mollo sur les premiers kilomètres histoire de se faire à la conduite à l’ancienne ; sans direction assistée ni ABS. C’est surtout le passage des vitesses qu’il faut assimiler. La main a tendance à filer entre les deux sièges alors que les rapports se passent juste à droite du volant. Sans encombre, le bolide se dompte aisément et me voilà pied au plancher (à 90km/h) en train de dévaler la quatre voies en direction d’Espelette.

Mais pas question de rester sur le bitume monotone. Le trajet jusqu’à la cité de l’or rouge, s’effectue en passant par la forêt d’Ustaritz et le lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Après la traversée du centre d’Espelette et une halte à l’Atelier du Piment, nous voilà repartis vers Ainhoa. Classé parmi les plus beaux villages de France, le bourg est toujours aussi resplendissant sous le ciel bleu. Ici, pas de halte, on poursuit la chevauchée mécanique pour arpenter le col de Lizarrieta et parvenir à Zugarramurdi.

_copie-0_IMG_7023

On a bien rigolé sur deux roues dans les ronds-points mais maintenant on passe aux choses sérieuses. A nous les chemins caillouteux sur lesquels berlines et citadines modernes ne passent pas. Mieux qu’un 4×4, la deuch absorbe les trous et imperfections de la route,  non sans nous faire sauter dans tous les sens. Un vrai manège à sensation source de fous rires dans l’habitacle. Au milieu de cette séance de musculation intensive pour les épaules et les bras, nous faisons une pause sur le mont Gorramendi. Le spectacle est au rendez-vous !

_copie-0_IMG_7032

Des vaches, des veaux, des chevaux, des pottok, paissent paisiblement sur la verte pente inondée de rayons solaires. Une carte postale qui ravit l’ensemble des membres de l’équipée profitant de l’air pur et de la vue époustouflante. Le moment est immortalisé dans les boitiers et les smartphones, nous voici repartis sur nos chevaux motorisés pour entamer la descente. Du côté d’Itxassou, nous longeons la Nive et croisons des dizaines des marcheurs dont le visage s’illumine à la vue du cortège coloré. Pas de doute cette voiture est inscrite dans le cœur des français. Des sourires, des klaxons, des saluts de la main, les marques de sympathie pour la célèbre voiture du peuple sont nombreux tout au long de l’après-midi.

_copie-0_IMG_7039

Retour à la ville, je lève le pied dans les derniers kilomètres pour prolonger le plaisir de rester dans ce fragment d’un autre siècle. Un bout d’histoire que l’on s’approprie immédiatement et avec lequel on prend du plaisir. Une expérience inoubliable qui plonge pilote et passagers en enfance, tant les lignes font penser à un jouet, à taille adulte.

_copie-0_IMG_7009

 

P.S: Je remercie infiniment les quatre filles de la Team Macana 64 (Nathalie, Cathy, Chantal et Marie) de m’avoir permis de vivre ce moment extraordinaire. C’était une magnifique journée pimentée par l’humour de nos guides Bob et Stéphane de World Safari Company. Milesker deneri 🙂

 

Cet article te plait? Partage-le et n’oublie pas de suivre bon Sud bon Genre sur les réseaux sociaux ; sur la page Facebook, le profil Instagram ou le compte Twitter

 

Autres articles susceptibles de t’intéresser:

La Ferme Lizarraga, si loin, si proche, si bon

Balade russe à Biarritz

Dolce Vita sur la Côte Basque

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s