Super’Art: la supérette éphémère et solidaire

« On en avait marre de dire qu’il faut faire des choses, de penser à l’entraide et de ne pas le faire » confesse Clémence Thévenot. Alors avec quatre de ses copines, elles se prennent par la main et se lancent un défi. Ainsi le club des cinq crée Super ’Art Solidaire, l’association Loi 1901 organisatrice de l’événement éponyme.

home-background-uai-1440x900

Les amies sont des créatrices, Clémence travaille dans la décoration, Aurélia fabrique des bijoux, Mélanie est photographe, Emmanuelle lance sa marque de broderie et Charlotte évolue dans la mode. Pour atteindre leur objectif de solidarité, elles ont imaginé quelque chose à leur mesure explique la décoratrice. Arty et tendance, la manifestation rassemblera le temps d’un week-end (24-25/03) des créateurs de tous horizons pour une vente à but caritatif. Chaque exposant reverse au moins 50% des bénéfices réalisés, certains s’engagent à donner la totalité.

« Tout s’est fait naturellement » se réjouit Clémence. A peine sollicité, le réseau répond vite par l’affirmative. De plus, chose inespérée, un mécène (Nexity, le promoteur immobilier) accepte de parrainer l’événement. Au programme de ces deux jours, un marché solidaire avec les créations d’artistes et/ou d’artisans locaux, des concerts (Martin Rahin et Lee-Ann Curren), des dégustations, des surprises et une tombola dotée de 2000€ de lot.

 

Tout ça pour rassembler le plus de fonds possible au profit de l’association Atherbea. Et plus spécifiquement pour les actions aidant les femmes victimes de violences. Un sujet d’actualité qui n’a cependant pas été choisi par opportunisme. Comme le précise Clémence : « nous sommes cinq femmes et on parlait de cette thématique bien avant l’affaire Weinstein, même si le mouvement nous encore plus poussé dans cette direction ».

La Faktoria (19 allée du Moura à Biarritz) accueillera la supérette arty éphémère. Pour un week-end solidaire et fun 🙂

 

superartsolidaire_MG_7668©emmymartens (Copier)

Le club des 5 fondatrices de Super’Art Solidaire © Emmy Martens

 

Autres articles susceptibles de vous plaire

Bayonne, Biarritz; les nouvemes adresses de l’hiver 2018

La Licorne de Victorine ou la beauté consciente

Michel Ma Belle, la douce pépite de Saint-Michel

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s