Bayonne: la secrète fabrique à cocktails

Le week-end dernier, j’ai découvert un nouveau lieu à Bayonne. Inauguré le 4 juin, le Prohibido est un bar clandestin offrant une expérience inédite sur la ville. A défaut de pouvoir vous donner l’adresse, je vous raconte. Suivez-moi, je pousse la porte…

Voici le genre d’endroit que l’on a envie de connaitre. Avant même d’y pénétrer, l’excitation monte. A la faveur d’une discussion, le tuyau est transmis de bouche à oreille. Un nouveau bar clandestin est ouvert à Bayonne, et on m’indique la marche à suivre. Une porte de garage, un code à saisir, me voilà en possession des indices nécessaires pour dénicher l’interdit. Bien sûr, aucun signe distinctif de l’extérieur, pas d’enseigne. Il ne faut pas dévoiler le repère bayonnais d’Al Capone.

IMG_2417 (Copier)

Une fois passée la première entrée, les murs du sas confirment que l’on est bien à l’endroit désiré. Tapissées de coupures de journaux d’époque, les parois font transition avec l’ambiance intérieure. La seconde porte s’ouvre et nous voilà accueillis par une femme en costume des années 1920. Robe Charleston, fin bandeau sur les cheveux, ne manque que la plume sur la tête. Débute alors la découverte des lieux. Sur la droite, un DJ distille un son lounge à dominante electro-jazz. Traversant le bar tout en longueur, les yeux ne savent plus où se poser tant les détails sont nombreux dans cette décoration soignée.

Ambiance Speakeasy de la Prohibition

Obscurité, livres anciens, mobilier 19ème et objets chinés participent à l’harmonie générée par l’ensemble. Mais le spectacle se situe aussi et surtout derrière le comptoir. Casquette, cravate et tablier, les barmen s’activent pour la préparation des cocktails. Car dans cette buvette clandestine, on ne sert pas des verres. On élabore des trésors mixologiques aussi plaisants sous les yeux que sur la langue.

IMG_2418 (Copier)

Dans la carte originale, mon choix se porte sur le « Colleen Zita ». Sur une base de Gin, le sucre des fruits rouges est équilibré par l’acidité du citron vert et la fraîcheur de la menthe. Une recette qui tient toutes ses promesses, et qui m’invitent à revenir pour goûter encore aux plaisirs autorisés de ce lieu interdit. Maintenant que je connais le chemin…

 

 

2 réflexions sur “Bayonne: la secrète fabrique à cocktails

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s