La Parenthèse Sucrée à Bayonne

Dans les rues pavées de la belle basco-gasconne, s’est installée cet été une nouvelle boutique baptisée La Parenthèse Sucrée. Régulièrement intrigué par une alléchante vitrine, je m’approche parfois du carreau pour deviner une riche palette de couleurs, préservées en bocaux ou sous cloches de verres. Ne pouvant résister plus longtemps à cette précieuse mise en scène, je cède à l’appel de la gourmandise. Suivez-moi, je pousse la porte…

ParentheseSucrée-Facade

 

C’est dans le centre piéton de Bayonne, que le commerce a élu domicile. Direction rue Port de Castets, pour rencontrer la façade peu ostentatoire d’un magasin qui n’a pas misé sur le tape à l’oeil. En cette période de fêtes néanmoins, une décoration spéciale prend place derrière le verre. Bois et tons naturels affichent avec discrétion mais conviction l’âme de la maison ; ça fleure bon l’authenticité.

Une rotation de la poignée dorée plus tard, je pénètre dans le magasin reçu par un « bienvenu à la Parenthèse Sucrée » ! Cette phrase, émise par la maîtresse des lieux, Marie-Christine, en dit un peu plus sur les valeurs qui animent les lieux ; ici l’accueil n’est pas un vain mot.

Parenthèse-Détail-Façade (Copier)

 

Tout en longueur, l’espace est occupé par des tables et étagères de bois et d’acier. Sur les structures métalliques gris anthracite, reposent les plateaux de bois clair sur lesquels s’exposent les trésors sucrés, sélectionnés par la gourmande en chef. Le concept est simple mais ô combien enthousiasmant ; faire découvrir le patrimoine gastronomique de nos régions françaises à travers le savoir-faire de ses artisans biscuitiers et confiseurs. Ébloui par le choix pléthorique et anéanti par mes lacunes en ce domaine, j’avais besoin d’un guide pour évoluer dans ce dédale de douceur. Pas besoin de le demander, la patronne prend les rennes et me conduit dans un périple hexagonal.

ParentheseSucrée-Intérieur

 

Le voyage débute aux environs de Toulouse, chez un couple de sexagénaire qui travaille à la main d’adorables créations en pâte d’amande. Parmi les sujets, des personnages de saison (père Noël et bonhomme de neige) tellement craquant que je n’oserais même pas croquer dedans. Autre spécialité du duo, la guimauve entreposée dans les bocaux du fond du magasin. Un plaisir pour les yeux avant de réjouir les palais. À la pistache, à la vanille ou avec des inclusions de fruits, c’est finalement sur un cube poire chocolat que j’effectue une pause. Un nuage dont la légèreté n’a d’égal que le goût intense de ses deux saveurs.

 

IMG_4336 (Copier)

 

Cap vers le Sud Est ensuite pour faire connaissance avec une biscuiterie du Vaucluse qui fabrique des délices à la lavande, à la cannelle, à l’amande… Au détour des multiples anecdotes contées par l’hôte, je découvre le macaron originel (comme on le faisait jadis en Syrie) bien loin de la forme pâtissière désormais répandue.

Toujours dans le même secteur, je ressens un coup de foudre pour la Douce Marion ; une pulpe de fruit enrobé de pâte d’amande puis de chocolat blanc. Ces boules pastels aux trois textures sont un des best-sellers de la boutique. Enfin, je salive devant les diverses interprétations du célèbre calisson d’Aix. Goûtez donc le petit rond à la figue… l’essayer c’est l’adopter !

Parenthese-Sucrée-SE

 

Pour le quart nord-ouest, les yeux oscillent entre les Pays de Loire avec les Rigolettes Nantaises (une des nouveautés du moment, un bonbon en sucre cuit à sucer pour un plaisir prolongé) ou les Quernons d’Angers (des carrés bleu ardoise en chocolat et nougatine), la Normandie avec les Patiences élaborées dans le Calvados, ou la Bretagne avec les fameux palets (choco/orange, rhum/raisins…).

ParentheseSucrée-NO

 

Enfin, les régions les plus septentrionales de l’hexagone ne sont pas en reste avec des biscuits aux inscriptions en chti, des gaufrettes du « chnord », ou encore des confiseries telles que les Babeluttes (au caramel) ou les inévitables Bêtises de Cambrai.

Lorsque le tour de France est terminé, une cliente entre dans le magasin à la recherche d’idées cadeaux pour cette fin d’année. Elle opte pour des sachets de biscuits sur lesquels sont écrits des messages tel que « Bonne Année » ou « Joyeux Noël ». Excellente idée me dis-je, je vois très bien à qui je pourrais offrir ce type de petits plaisirs.

ParentheseSucrée-DouceMarion

Douce Marion

 

Passage à l’acte désormais, je vais choisir les trésors que je souhaite acquérir. Pour cela, la commerçante me tend un gant et un contenant. Les doigts glissés dans le plastic, je plonge ma main dans le bocal et effectue le geste régressif tant défendu. Tel un gamin glissant ses phalanges dans la confiture, j’éprouve un plaisir certain dans cet acte enfantin 🙂

Il y en a pour tous les goûts et toutes les occasions ; les enfants, le goûter, le café, les jours de fêtes… Mais pendant ce temps, Marie-Christine me propose une Patience à la dégustation et j’opte pour une saveur jasmin d’une délicatesse imparable. De quoi me donner envie de revenir pour silloner un peu plus les chemins de la gourmandise artisanale.

ParenthèseSucrée-Patiences

Les Patiences (photos: Yannick Revel)

 

La Parenthèse Sucrée

9 rue Port de Castets, 64100 Bayonne

Page Facebook de la Parenthèse Sucrée

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s