Musique: les Albums de Novembre 2015

Pour finir le mois et attaquer le week-end avec du bon son plein les oreilles, retrouvez ma sélection bon Son bon Genre 😉

© Andree Kröger

© Andree Kröger

 

Étienne Daho, « L’homme qui marche », sortie le 06/11

Dandy parmi les gentlemen, Etienne Daho écoule sa classieuse voix et sa musique élégante depuis plus de trois décennies. Avec ce double album, il fait un retour sur sa carrière en proposant un parcours chronologique dans sa discographie. Après un entrée en matière étonnamment rock et saturée, la première partie nous replonge dans les années 1980-90 aux sonorités pop délicieusement surannées. Au milieu de ces 36 titres remasterisés se cachent deux inédits, et une nouvelle interprétation d’un grand classique. A vous d’aller les découvrir !

Écoute intégrale de l’album sur Deezer

Etienne-daho-pochette-l-homme-qui-marche

 

Lydmor & Bon Homme, « Seven Dreams of Fire », sortie le 06/11

On reste dans le vintage avec une touche pop retro dans la musique de ce duo constitué pour l’occasion. D’un coté le danois Thomas Hoffding, chanteur et bassiste du groupe WHOMADEWHO, de l’autre la voix angélique de Jenny Rossander. La rencontre fort heureuse aboutit sur un album à l’écoute accrocheuse, voire entêtante. Carrément addictif !

Écoute intégrale de l’album sur Deezer

 

Oxmo Puccino, « La voie lactée », sortie le 13/11

Amour des mots, collaborations musicales judicieuses et sujets à mille lieux des clichés du genre, le rappeur Oxmo Puccino dépasse les limites du hip hop sans pour autant tomber dans la variété. Une prouesse pour l’enfant de Segou (Mali) qui promène son léger cheveu sur la langue dans une voie lactée au groove « so feel good » 🙂

Écoute intégrale de l’album sur Deezer

 

Abd Al Malik, « Scarifications », sortie le 06/11

Voilà un autre artiste français qui atteint l’âge de la maturité. Fini le slam, c’est en rap que le strasbourgeois s’exprime dans un cinquième album autobiographique. Mis en musique par le pape de l’électro Laurent Garnier, l’œuvre est brillante, sombre et profonde. Un léger temps d’adaptation avec la tonalité aiguë et le flow vintage d’Abd Al Malik seront peut-être nécessaire pour en apprécier toute la puissance. Seul bémol, les chœurs féminins qui, sur certains morceaux, ne sont pas toujours indispensables.

Écoute intégrale de l’album sur Deezer

 

Nitin Sawhney, « Dystopian Dream », sortie le 06/11

Chanceux sont ceux qui ne connaissent pas Nitin Sawhney car ils sont sur le point de découvrir le génie à l’état pur. Attendu depuis 2011 ce nouvel album démontre une fois de plus le talent du compositeur britannique. La beauté est présente du début à la fin dans ce rêve dont on ne veut pas se réveiller. Replay.

Écoute intégrale de l’album sur Deezer

NitinSawhney

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s