Que faire à Bayonne

Deuxième ville visitée par votre blogger préféré, Bayonne vous était présentée lundi dernier. Tout au long du mois d’octobre, je vous dévoilerai ses meilleures adresses et vous réserve quelques belles surprises. Pour aujourd’hui, c’est à une question simple que je m’attache à répondre de plusieurs manières ; que faire à Bayonne ?

Voyager dans le temps à travers son patrimoine

Si Bayonne est titulaire du label « ville d’art et d’histoire », c’est en grande partie pour son patrimoine architectural d’une grande diversité de styles et d’époques. A taille humaine, la cité se parcourt à pied et l’ensemble des architectures remarquables sont à quelques minutes de marche les unes des autres.

Des fouilles archéologiques ont permis d’attester que Baiona (son nom en basque) était déjà habitée au 1er siècle de notre ère. Néanmoins, les bâtiments les plus anciens que l’on peut voir de nos jours remontent à l’époque médiévale. Parmi les sites classés de la ville, vous verrez inévitablement le bien nommé Château-Vieux, datant du 11ème siècle. Cent mètres plus haut, les pointes de la cathédrale Sainte Marie transpercent le ciel bayonnais. Construit entre le 13ème et le 15ème siècle, cet édifice religieux figurant sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, est une étape incontournable de tout séjour ici.

Plus proche de nous, les fortifications dessinées par Vauban et érigées au 18ème entourent la cité de bien belle manière. Enfin, sans toutefois être exhaustif, les quais de la Nive offrent une riche palette des couleurs typiquement basques. Des colombages rouges, verts et bleus se font face de part et d’autre du cours d’eau, des tenues de lumières pour des immeubles souvent datés du 19ème.

Le cloître de la cathédrale Sainte Marie (© Dominique Dalbiez)

Le cloître de la cathédrale Sainte Marie (© Dominique Dalbiez)

Visiter le musée basque

Pour les amateurs de beaux-arts, RAS. Les oeuvres du remarquable musée Bonnat Helleu ne sont plus visibles depuis 2011, date de sa fermeture pour travaux. Quant à sa réouverture…

Reste néanmoins le Musée Basque qui constitue une parfaite entrée en matière dans la culture locale. Ses collections regorgent d’objets d’intérêt historique et ethnologique, mais aussi artistique. Le parcours y est très bien conçu et saura captivé petits et grands.

Musée Basque, salle des jeux (© Caroline Léna Becker)

Musée Basque, salle des jeux (© Caroline Léna Becker)

Découvrir la gastronomie basque

Langue, architecture, sport, chant, danse… le patrimoine culturel basque est riche et s’étend bien sûr au domaine de la cuisine. Entre montagne et océan, les fourneaux locaux élaborent des plats généreux, symboles de la culture terre et mer qui règne au pays.

Ttoro, axoa, marmitako et autre txangurro ne vous disent rien. N’hésitez à faire leur connaissance, ils vous parlerons immédiatement. En ce qui me concerne, le seule pensée d’un bon merlu koskera me rend dingue !

Un alléchant ttoro (© Kirk K)

Un alléchant ttoro (© Kirk K)

Déguster du chocolat

Qui dit Bayonne dit jambon mais aussi chocolat. Importée par la communauté juive chassée d’Espagne, la technique de transformation du cacao est devenue une tradition locale, faisant de la ville la première cité chocolatière de France d’un point de vue historique.

Présent de nos jours, le savoir faire est perpétué par plusieurs maisons telles que l’Atelier du Chocolat, Daranatz ou Jean-Paul Heynard. Un jour de pluie ou de froid, ne manquez pas l’occasion de vous réfugier chez Cazenave pour y siroter un chocolat chaud ; c’est une merveille !

Assister à un match de l’Aviron Bayonnais

Puisque la fusion avec le voisin biarrot est remise aux calendes grecques, les chœurs bayonnais n’ont pas fini d’entonner la Pena Baiona dans les gradins du Stade Jean Dauger.

Longtemps qualifié de meilleur public du Top14, la descente du club en division inférieure n’a pas calmé les ardeurs de ses supporters. Si l’Aviron joue à domicile lorsque vous êtes dans les parages, ne ratez pas l’occasion de goûter à l’ambiance suscitée par le sport le plus populaire de la région.

Léquipe de l'Aviron Bayonnais, champion de France 1913

L’équipe de l’Aviron Bayonnais, champion de France 1913

Faire la fête

Plus gros rassemblement populaire de France (un des plus importants au monde), les Fêtes de Bayonne attirent chaque année plus d’un million de personnes venues festoyer durant cinq jours et cinq nuits. S’il s’agit là du temps fort estival, le Petit Bayonne, les bords de Nive et les alentours des Halles vous attendent chaque fin de semaine. Particulièrement appréciée des locaux, la Foire aux Jambons, pendant le week-end de Pâques lance véritablement les festivités pour le reste de l’année.

Les lieux (bars et restaurants) sont nombreux dans un périmètre réduit, aussi avant de vous aventurer à l’aveugle, il peut être utile de jeter un coup d’œil aux articles concernant les bonnes tables de Bayonne et les bars sympa de la ville, à paraître dans les jours à venir.

L'affiche des Fêtes de Bayonne 1936

L’affiche des Fêtes de Bayonne 1936

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s